Un mercredi des cendres pas comme les autres…

Mgr d'Ornellas

Mgr d’Ornellas

En ce mercredi des cendres, notre communauté de la Maison Charles de Foucauld a vécu une entrée en Carême pas comme les autres. Bien sûr, comme pour bon nombre de chrétiens, ce fut pour nous un jour de jeûne et de prière, et nous avons aussi entendu cet appel fort à la conversion, à se tourner vers Dieu. Néanmoins, cette journée fut particulièrement riche parce que nous avons eu l’honneur de recevoir un prédicateur exceptionnel : Mgr Pierre d’Ornellas, Archevêque de Rennes. Nous avons eu également la grâce de vivre toute cette journée de repentir dans le silence de notre petit désert de la Maison Charles de Foucauld. L’oraison de la liturgie du mercredi des cendres, où nous demandons au Seigneur « de savoir commencer saintement […] notre entraînement au combat spirituel », résonnât donc différemment en nous cette année.

A travers deux enseignements, Mgr d’Ornellas a voulu nous faire entrer dans un vrai chemin spirituel inspiré par l’Esprit-Saint. En effet, le Carême ne consiste pas en une morale. Le Carême est le temps favorable pour connaître le Christ, le mettre au centre de notre vie, et le suivre en vérité. A la lumière du chapitre 6 de l’Evangile selon Saint Matthieu, notre Archevêque a insisté sur l’importance d’entrer volontairement plus profondément dans la prière et de la mettre au cœur de nos journées, afin d’être parfaits comme notre Père céleste est parfait (Mt 5, 48). En nous plongeant dans le Christ, la prière est alors ce qui donne au jeûne et à l’aumône une lumière spirituelle. Enfin, Mgr d’Ornellas nous a appelés à entrer « dans le secret » (Mt 6, 12) ou le Mystère, c’est-à-dire à nous laisser transformer par le Christ, et à vivre totalement le sacrement de réconciliation qui est le lieu d’épanouissement de notre prière.

Mgr d’Ornellas nous a donné quelques idées de lecture pour ce Carême : les Saintes Ecritures crayon à la main, l’encyclique de Jean-Paul II sur la miséricorde, les fins des manuscrits B et C de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus.

Nous avons achevé cette sainte journée par l’adoration et les vêpres, puis nous nous sommes rendus à la cathédrale de Rennes pour la Messe des cendres. Après une petite soupe et les complies, nous avons clôturé ce mercredi des cendres par une nuit d’adoration.

Bon, saint et joyeux Carême à tous nos amis et nos lecteurs !

Un événement d’Eglise et nous y étions!

Galerie

Oui c’est une chance. Participer à une ordination épiscopale ça n’arrive pas tous les jours. Pour preuve en cent ans, quatre évêques seulement se sont succédés dans le diocèse de Quimper et Léon (c’est le Finistère, au bout de la Bretagne)! … Lire la suite