Vivre en frère et en disciple

La vie fraternelle

« Ils étaient fidèles à écouter l’enseignement des Apôtres et à vivre en communion fraternelle, à rompre le pain et à participer aux prières. » (Actes, 2,42)

“Nous pouvons comparer notre petite communauté aux apôtres choisis par Jésus: grecs, juifs, pharisiens, collecteurs d’impôts, pécheurs… C’est un peu l’image de notre communauté; nous venons d’horizons différents, avec une éducation différente, et un parcours de vie lui aussi très différent. La vie en fraternité est une exigence de tous les jours ; il faut apprendre à accepter l’autre comme il est car il nous est donné et, ensemble, nous avançons vers le sacerdoce en nous sanctifiant mutuellement.” Jean, 18 ans, Diocèse de Nantes.

L’experiment de la pauvreté

« Les pauvres ont besoin de nous, mais le besoin que nous avons des pauvres n’est pas moins grand. La plus grande pauvreté réside dans le fait de ne pas être aimé. » Mère Teresa

“Nous avons une “coupure” dans notre semaine avec l’activité caritative. Pour certains, nous allons à Rennes ou Dinan chez les petites sœurs des pauvres visiter les personnes âgées souvent malades et isolées. D’autres vont dans les centres hospitaliers ou les cliniques où nous sommes accueillis par les services d’aumônerie pour aller rencontrer des personnes malades.

Nous avons aussi un expériment de pauvreté en janvier de 30 jours. Certains iront dans les maisons des petites sœurs des pauvres soutenir les personnes âgées, d’autres dans les communautés de l’Arche pour aider les personnes handicapées, et enfin certains dans des associations catholiques dans les banlieues pour soutenir les enfants dans les devoirs scolaires et les parents dans l’éducation.” Tristan et Yann