Un mois à l’Arche

Durant le mois d’experiment de pauvreté, certains d’entre nous sommes aller vivre dans une communauté de l’Arche, voici un petit aperçu de notre expérience avec Tristan et Raphaël.

Où, quand et combien de temps ?

L'Arche à Brest

L’Arche à Brest

Nous avons été envoyés à l’Arche. Nous y avons passé 4 semaines durant le mois de Janvier.
Raphaël: “L’Arche en pays toulousain”, c’est son nom, est toute récente, elle a 2 ans et est, pour l’instant, l’Arche la plus jeune en France.
Tristan: J’ai affronté les “tempêtes” à l’Arche de Brest dite au carmel, où vivaient avant des carmélites.

Qu’avez vous fait ?

Nous étions essentiellement sur un foyer nous participions à leur vie. Les levers, les repas, les jeux, les couchers, etc…

Raphaël: Dans la journée, je participais aux ateliers occupationnels (ATO), [pour les personnes handicapées les moins valides] Ils pouvaient être: la création de bijoux, de cartes, … entièrement faits à la main, qu’ils vendaient ! Tristan: Autant dire: beaucoup de belles choses! A Brest, ils les vendent au marché de Noël!

Vos impressions durant ce mois ?

Raphaël: Au début, ça a été un peu difficile car je n’avais jamais vraiment été confronté au monde du handicap. Mais, c’est en vivant avec eux, que je me suis rendu compte qu’ils étaient tous différents, bien sûr physiquement, mais surtout intérieurement avec leurs caractères, leurs personnalités, leurs défauts et qualités, en gros, ils ont changés le regard que je portais sur eux…

Tristan: Des sourires, de beaux moments, des coups de gueule, du partage, de la joie à l’état pur !

Ton passage sur l’Arche, en trois mots ? Que retiens-tu ?

Raphaël: Merci beaucoup !
Tristan: 50 ans de l’Arche !!

L’Arche est née en 1964 d’une rencontre entre Jean Vannier et deux hommes handicapés mentaux : Raphaël Seux et Philippe Simi. Le projet de L’Arche invite chacun à lier son histoire à celles des personnes ayant un handicap, à prendre place à leur côté dans notre société. Dès sa fondation, une communauté de L’Arche comprend trois dimensions distinctes mais inséparables : la dimension communautaire, la dimension professionnelle et la dimension spirituelle. Ces trois dimensions se vivent simultanément dans l’ensemble du fonctionnement et des activités de la communauté.