Retour de la retraire ignatienne de 30 jours

L’histoire du salut est belle et il est heureux qu’il nous soit donné d’y prendre part. Voilà une réflexion qui pouvait nous habiter à l’issue des fameux 30 jours d’exercices spirituels de Saint Ignace. En un mois, cette retraite nous a en effet permis de revivre les étapes majeures de l’histoire d’amour de Dieu avec les hommes, et tout particulièrement avec chacun d’entre nous. La contemplation de la création fut par exemple l’occasion de se remémorer que « l’homme est créé pour louer, respecter et servir Dieu notre Seigneur et par là sauver son âme, et les autres choses sur la face de la terre sont créées pour l’homme, et pour l’aider dans la poursuite de la fin pour laquelle il est créé. » C’est par ces mots que Saint Ignace décrit le sens fondamental de notre vie.

Sans dévoiler le contenu des méditations qui s’enchaînèrent par la suite – laissons à nos successeurs le suspens, le plaisir de la découverte et surtout l’abandon à l’Esprit-Saint – nous pouvons manifester notre joie pour les grâces reçues, qui ne manqueront pas de continuer de se manifester pour peu que nous restions à l’écoute de l’Amour bienveillant qui nous assure « Je vais t’instruire, te montrer la route à suivre, te conseiller, veiller sur toi » (Ps 31 (32)).

Humour divin, la fin de la retraite et le retour à la MC2F coïncident avec la fête de l’ Ascension de Notre Seigneur qui déclare à ses disciples: « J’aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous n’avez pas la force de les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière » (Jn 16).

Après avoir été dispersés dans 4 centres jésuites (Bruxelles, Namur, Lyon et Aix en Provence), nous voici donc heureux de nous retrouver ensemble, de retrouver nos pères accompagnateurs, les Petites Soeurs des Pauvres, Saint-Pern et toute la Maison Charles de Foucauld, dans l’attente du don de cet Esprit de Vérité. Avec Lui nous pourrons relire cette retraite, la replacer dans le cadre général de l’année de fondation spirituelle et voir se dessiner peu à peu l’horizon vers lequel Dieu souhaite élargir notre vie.

 

Laisser un commentaire